L’achat ou la vente d’un bien immobilier est une opération très compliquée qui nécessite la succession de plusieurs étapes. Ainsi, si vous voulez vendre ou acheter une maison, vous devez adopter une démarche efficace et qui vous permettra de faire la transaction dans les meilleures conditions.

Mais cela n’est pas très évidemment à mettre en place, surtout si vous n’avez pas d’expérience dans le secteur de l’immobilier puisqu’il existe plusieurs paramètres à prendre en compte. Ce qui signifie que vous allez trouver de nombreuses difficultés pour effectuer cette opération sans problème.

Pour cette raison, la meilleure solution est de faire appel à certains professionnels spécialisés dans le secteur de l’immobilier comme l’apporteur d’affaires. Celui-ci est un prestataire qui peut vous apporter plusieurs avantages et vous faire gagner du temps, que ce soit pour vendre ou acheter un bien immobilier. Alors, quelles sont les missions d’un apporteur d’affaires en immobilier ?

Qu’est-ce qu’un apporteur d’affaires en immobilier ?

L’achat d’une maison n’est pas similaire aux autres transactions commerciales, car il implique des sommes très grandes et une démarche administrative compliquée. Ainsi, si vous voulez acheter votre premier bien immobilier par exemple, vous devez suivre un très long processus qui va de la détermination du projet et du budget jusqu’à la signature de l’acte de vente.

En effet, vous devez d’abord bien déterminer votre budget pour savoir quelles sont les maisons que vous pouvez cibler. Après ça, il faut faire de nombreuses visites immobilières pour vérifier l’état des biens qui sont mis en vente.

Une fois que vous aurez choisi votre future maison, vous allez devoir négocier son prix avec le propriétaire avant de mettre en place une promesse de vente avec ce dernier. Après une durée de 3 mois en général, vous pourrez enfin signer l’acte authentique pour devenir officiellement le propriétaire et recevoir vos clés.

Pour effectuer toutes ces étapes, vous aurez besoin d’élaborer une stratégie efficace qui vous permettre d’effectuer la transaction dans les meilleures conditions. La tâche la plus difficile à faire est de trouver des biens qui sont à vendre pour pouvoir les visiter.

Pour cela, vous avez plusieurs possibilités, car vous pourrez visiter les agences immobilières de la région que vous visez ou bien chercher des annonces sur des plateformes spécialisées ou sur les réseaux sociaux.

Cependant, cela va vous faire perdre beaucoup de temps et vous n’allez pas forcément trouver ce que vous cherchez et c’est à ce niveau qu’intervient l’apporteur d’affaires. Celui-ci est un professionnel dont le rôle principal est de mettre en contact deux parties susceptibles d’établir un contrat ou de conclure une affaire.

Dans le secteur de l’immobilier, la mission de l’apporteur d’affaires est de mettre en relation un propriétaire qui veut vendre son bien et un acheteur potentiel. Ce qui signifie que ce prestataire facilite la rencontre entre les deux parties et leur fait gagner beaucoup de temps.

Que vous soyez vendeur ou acheteur, l’utilisation des services de ce prestataire vous évite de faire la recherche de prospects ou de biens vous-même. Un apporteur d’affaires peut aussi mettre en contact un prospect avec une agence immobilière.

Il faut noter que la mission de ce professionnel prend fin lorsque que les deux parties se rencontrent, ce qui veut dire qu’il ne va pas prendre part lors des négociations et des autres étapes de la transaction.

Est-ce que le métier d’apporteur d’affaires est réglementé ?

Tout d’abord, il faut savoir que les apporteurs d’affaires sont présents dans tous les secteurs, puisque leur mission est d’apporter des affaires commerciales. En réalité, n’importe quelle personne peut jouer le rôle d’un apporteur d’affaires. Par exemple, si vous avez un ami qui veut acheter une voiture et que votre voisin veut vendre la sienne, vous pouvez les mettre en contact.

Pour cette raison, il est très difficile de donner un cadre précis à cette profession. En conséquence, le métier d’apporteur d’affaires n’est pas réglementé dans la plupart des secteurs où il peut s’effectuer librement.

Ce qui n’est pas le cas dans l’immobilier, dans lequel, tous les acteurs doivent effectuer leur travail dans un cadre juridique et contrôlable à cause des très grosses sommes impliquées dans ce domaine.

Malgré le fait que l’apporteur d’affaires immobilières n’a pas un statut bien déterminé, il est quand même soumis au Code de commerce. Ce qui veut dire qu’il doit respecter toutes les règles appliquées sur les commerçants. Pour cela, l’apporteur d’affaires en immobilier doit choisir un statut juridique pour son activité et il a trois choix :

  • Une microentreprise ;
  • une entreprise individuelle ;
  • une forme sociétale.

L’apporteur d’affaires en immobilier peut créer sa propre microentreprise pour devenir autoentrepreneur. Pour cela, il va falloir déclarer son activité auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE), soit par une démarche en ligne ou sous forme de papier. Après ça, l’URSSAF va se charger de la communication de toutes les informations de l’apporteur d’affaires aux services des impôts.

Cette forme juridique est très bénéfique pour les autoentrepreneurs, car elle apporte beaucoup d’avantages fiscaux et possède une réglementation souple, surtout en ce qui concerne les comptes. Il faut noter que les charges sociales et fiscales d’une microentreprise sont déterminées en fonction du chiffre d’affaires annuel.

En plus de ça, l’apporteur d’affaires peut se tourner vers une entreprise individuelle pour bénéficier des avantages de cette forme juridique au niveau de la TVA, des dépenses professionnelles ainsi que des frais d’hébergement, de déplacement, d’informatique, de restauration, etc.

Comment devenir apporteur d’affaires en immobilier ?

Puisque cette activité ne possède pas de statut bien défini, il n’existe pas d’obligation en termes de diplôme et d’études pour devenir apporteur d’affaires en immobilier. Néanmoins, il est nécessaire de posséder certaines compétences personnelles et professionnelles pour pouvoir faire ce travail.

Premièrement, il faut savoir que la majorité des apporteurs d’affaires sont issus d’une formation immobilière, que ce soit un BTS, une licence professionnelle ou bien un master. En plus de ça, vous devez avoir une très bonne expérience dans le domaine de l’immobilier.

Ainsi, la plupart de ces professionnels ont déjà travaillé dans une agence immobilière, soit comme négociateur ou agent immobilier. Il faut aussi noter que l’apporteur d’affaires doit avoir d’excellentes qualités commerciales et relationnelles, car la clé de la réussite dans ce domaine est d’avoir plein de connaissances.

Plus vous connaissez les acteurs impliqués dans l’immobilier, plus vos chances de trouver des affaires et des clients sera grande. Bien qu’il soit possible d’exercer cette activité de temps en temps sans prendre aucune mesure administrative, si vous comptez en faire votre métier, vous devez suivre certaines règles

La première chose à faire est de demander une carte professionnelle auprès de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI). Après ça, vous devrez choisir l’une des formes juridiques citées précédemment avant de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle.

Par contre, si l’apporteur d’affaires souhaite séparer son patrimoine personnel et professionnel, il doit opter pour la création d’une société. Dans ce cas, il aura le choix entre deux formes juridiques, soit une SAS soit une SASU. De cette façon, l’apporteur d’affaires pourra exercer ses activités professionnelles de façon individuelle ou avec d’autres collaborateurs ou employés.

Mais pour faire cette opération, il faut faire appel à un professionnel, car il faut suivre plusieurs étapes comme la rédaction des statuts, le mise en place des règles d’organisation, la détermination de l’objet social et plusieurs autres missions.

Quelle est la commission d’un apporteur d’affaires en immobilier ?

Premièrement, il faut savoir qu’il n’existe pas de commission fixe pour les apporteurs d’affaires, puisque celle-ci varie en fonction de plusieurs paramètres. En effet, vous pouvez déterminer votre commission avec la partie qui vous a engagé, que ce soit le vendeur ou l’acheteur ou bien les deux.

Dans ce cas, le pourcentage que prend l’apporteur d’affaires est compris entre 0.5 et 1 % de la somme totale du prix de vente du bien. Par exemple, pour un bien vendu à 200 000 €, l’apporteur d’affaires va toucher entre 1 000 et 2 000 €.

En ce qui concerne la relation avec une agence immobilière, il existe la loi Hoguet qui oblige ces dernières à signer un accord appelé convention d’apporteur d’affaires. Celle-ci contient tous les droits et les obligations des deux parties, comme le montant des commissions et l’authentification de l’apport.

En général, dans le cadre d’un accord avec une agence immobilière, la commission de l’apporteur d’affaires est comprise entre 3 et 15 %, mais pas du prix de vente du bien. Ce pourcentage concerne la somme touchée par l’agence qui est généralement située entre 4 et 8 % du prix de vente.

Pour mieux comprendre, voici, ci-dessous, un exemple pour une agence immobilière qui prend le plus faible pourcentage, c’est-à-dire 4 %. Pour une maison vendue à 500 000 €, l’agence va toucher un somme de 20 000 €, en conséquence la commission de l’apporteur d’affaires sera comprise entre 600 et 3 000 €.

L’apporteur d’affaires en immobilier permet de mettre en contact le vendeur d’un bien immobilier et un prospect. Pour devenir apporteur d’affaires immobilières, il est nécessaire d’obtenir une carte professionnelle et choisir une forme juridique pour exercer votre activité dans un cadre légal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît