La VEFA ou vente en état de futur achèvement est une option d’acquisition intéressante qui s’impose de plus en plus sur le marché immobilier. Qu’il s’agisse d’un condominium, d’une maison particulière ou d’une copropriété, elle se révèle comme étant une option assez réglementée, avec d’énormes avantages. Vous vous apprêtez à investir dans un bien immobilier et vous souhaitez emménager dans une maison neuve ? Voici pour vous de bonnes raisons de vous intéresser à la VEFA.

Une maison neuve en conformité avec les normes en vigueur

Le premier avantage est qu’elle est construite selon les normes actuelles. Vous obtenez donc la garantie que votre maison est performante d’un point de vue énergétique et qu’elle est la plus autonome possible. À titre d’exemple, une maison construite dans les années 1970-1980 consomme 5 ou 6 fois plus d’énergie pour le fonctionnement du chauffage et la production d’eau chaude. La VEFA est donc un produit attractif d’un point de vue des dépenses limitées.

Le logement est en parfait état, vous n’aurez pas de travaux à entreprendre sur au moins une dizaine d’années. C’est-à-dire pendant la durée couverte par l’investissement. C’est aussi une maison très performante sur le plan énergétique en accord avec les réglementations RT 2012, BBC et NF habitat.

Économique à long terme

Il est vrai que l’investissement dans un bien en VEFA revient généralement plus cher que dans le cas de l’acquisition d’une maison ancienne. Toutefois, cette observation est faite seulement au regard des chiffres en présence. La conclusion est tout autre lorsque vous tablez sur le long terme.

Payement échelonné

Contrairement à un achat immobilier classique, le payement lors d’une VEFA se fait de manière échelonnée suivant l’avancée des travaux de construction. La décomposition se présente comme suit en fonction du coût total estimé :

  • 5 % à la signature du contrat
  • 35 % à l’achèvement des fondations
  • 50 % arrivé au premier étage (si c’est une habitation à palier)
  • 70 % une fois le gros des travaux à terme
  • 80 % à la fin des travaux de cloisonnement
  • 95 % à la clôture du chantier.

Le payement des 5 % restants est exécuté le jour de la remise des clés dans l’optique ou aucune contestation n’est émise par les propriétaires.

Des démarches moins coûteuses et des aides non négligeables

Comparé à un achat de bien ancien, le coût des démarches d’enregistrement chez le notaire est moins important. Ce pourcentage est de 2-3 % au lieu de 7-8 %. De plus, de nombreuses communes en France proposent aux aspirants propriétaires immobiliers de les exonérer des taxes foncières pendant deux ans. Ceci, dans le but de les accompagner dans leur projet.

Il est également possible de recevoir des aides ou primes d’organismes indépendants ou de structures étatiques. Il s'agit en général :

  • d'une réduction de près de 5 % sur les frais de notaire (2 à 3 % actuellement)
  • des crédits à taux nul
  • d'une réduction de la TVA (5,5 % au lieu de 20 %) dans certaines zones
  • de l’appui des institutions locales,
  • des crédits à l’accession sociale.

En emménageant dans votre maison, vous avez la garantie d’être épargné des charges inhérentes à d’éventuelles réparations ou défauts de constructions. Ces dépenses sont en effet imputées à l’entrepreneur. Vous réalisez ainsi des économies substantielles sur toute la durée de cette clause. Couplés aux aides et exonérations, ces avantages vous permettent d’obtenir une charge locative ou copropriétaire réduite.

Les garanties

Lorsque vous vous portez acquéreur d’un logement neuf, mais qui est en cours de construction. Le contrat bénéficie d’une protection de la part du législateur, surtout s’il porte sur des locaux à usage d’habitation.

Pour tout ce qui concerne l’avant-contrat, vous n’avez pas ce qu’on appelle le compromis de vente, mais plutôt un contrat de réservation. Celui-ci renseigne les mentions obligatoires qui sécurisent l’acquéreur notamment sur la question de l’achèvement des travaux. Le prix également puisque vous effectuez un payement échelonné et qui est exigible en fonction de l’état d’avancement des travaux. Toujours dans le contrat, la garantie de parfaite finition du chantier protège le client durant 12 mois après sa livraison. La garantie décennale couvre les possibles dommages sur 10 ans et les réparations dissociables de la construction sur deux ans.

Une maison à votre image

Comme autre avantage de l’option VEFA, vous avez la possibilité de suivre le processus d’amont en aval. Vous pouvez ainsi la personnaliser au fur et à mesure :

  • l’agencement des pièces
  • le déplacement de certaines cloisons
  • le choix du revêtement, du carrelage du parquet
  • la luminosité, l’aération
  • le chauffage
  • le choix des matériaux et des équipements.

Vous avez donc l'avantage d'habiter dans un logement que vous aurez voulu dans chaque détail. Il peut donc être pratique, confortable et sûr.

Au premier contact avec l’entrepreneur, un catalogue vous est présenté afin de vous aider à faire un choix de logement précis. À l’issue de ce rendez-vous, soit votre choix est fait et vous réservez immédiatement un bien, soit vous le bloquez durant 72 heures. Ce délai vous est accordé afin de décider si oui ou non ce choix vous convient.

La VEFA offre également 1 ou 2 places de stationnements. Ce n’est pas souvent le cas des vieux immeubles surtout celles qui sont situées en centre-ville.

En optant pour une VEFA, vous avez une maison qui bénéficie d’une isolation phonique et thermique de dernière génération. Elle est construite avec des matériaux non polluants avec un faible impact sur l’environnement. Au final, même si le neuf coûte plus cher que l’ancien, vous réalisez des économies sur la performance énergétique. Vous en faites également sur les charges de copropriété, les droits de mutation dès le départ.

De plus, c’est un plaisir de vivre dans une construction qui n’a jamais été habité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît