Les activités sur un chantier de BTP produisent énormément de déchets. Dans une optique d’économie circulaire, la réglementation en vigueur charge les entreprises concernées de la responsabilité des déchets jusqu’à leur valorisation ultime. Cela pose un enjeu de taille, car une mauvaise gestion des déchets peut pénaliser sur le plan financier l’entreprise qui les a produits. Celle-ci risque même des sanctions administratives. La question suivante trouve alors toute sa pertinence : comment parvenir à optimiser la gestion des déchets sur un chantier de construction ?

Impliquez l’ensemble des travailleurs du chantier de construction

Du chef d’entreprise aux ouvriers, en passant par les différents chefs d’équipe, tout le monde doit être sensibilisé sur la nécessité d’adopter des comportements plus écoresponsables sur le chantier. Chaque acteur doit connaître le rôle précis qui lui revient à chaque étape de la gestion des déchets. À cet effet, chaque acteur doit suivre si nécessaire une formation spécialisée obligatoire pour lui permettre d’accomplir au mieux ses tâches.

Les moyens techniques nécessaires doivent aussi être garantis. Il faut susciter l’engagement de chacun à respecter en bonne et due forme ses obligations afin de faciliter le travail de ses supérieurs ou de ses collaborateurs. Par exemple, un responsable environnement (qui peut disposer d’une équipe spéciale) peut être désigné afin de coordonner toutes les activités liées à la gestion des déchets. Il pourra documenter au fur et à mesure lesdites activités.

Organisez efficacement la collecte et le tri des déchets

Il s’agit de mettre en place sur le terrain des dispositifs de collecte adaptés en quantité suffisante. Par exemple, vous pouvez opter pour de grands sacs à gravats lorsque la quantité de gravats à gérer est relativement importante. Vous trouverez des grands sacs à gravats auprès de prestataires externes spécialisés comme Big Bag N Go qui proposent par ailleurs un service rapide d’évacuation des déchets.

Pour vous faire gagner du temps et maîtriser vos coûts, il vous suffit alors de déclencher l’enlèvement des déchets où et quand vous le souhaitez. L’acheminement et le traitement des déchets sont aussi assurés dans les règles de l’art avec une traçabilité garantie des opérations effectuées. Lorsque le volume des déchets est plus important, les bennes de collecte sont à préconiser.

Dans l’idéal, il faudra anticiper le tri avec l’acquisition de bennes de collecte dédiées chacune à une catégorie spéciale de déchets. On pourra donc utiliser plusieurs bennes qui collecteront chacune de manière respective :

  • les gravats
  • les métaux (fers à béton, chutes de rail, chutes de treillis, etc.)
  • les déchets de plâtre
  • les déchets issus du bois
  • les déchets dangereux (huiles, goudron, piles, peintures et vernis)

Le tri est important pour éviter le mélange des trois types principaux de déchets : déchets inertes, déchets non dangereux non inertes et déchets dangereux. Ce mélange empêcherait le recyclage et la valorisation. Le tri doit être convenablement réalisé en interne par les ouvriers pour éviter à l’entreprise de payer une société externe pour le faire.

Par ailleurs, il importe de rappeler que la meilleure façon de gérer des déchets reste de ne pas en produire du tout ou d’en produire en quantité réduite. Pour cela, le matériel ainsi que les matériaux de construction nécessaires qui sont acheminés sur le terrain doivent être en adéquation avec les besoins exacts du chantier. Quand cela est possible, le réemploi est à préconiser.

transport évacuation gestion des déchets

Acheminez les déchets vers un lieu dédié à leur gestion

Vous pouvez décider de vous occuper en interne de cet aspect si votre entreprise est soumise à la réglementation des ICPE (Installations Classées Protection de l’Environnement). Toutefois, vous n’êtes pas à l’abri de certaines formalités administratives chronophages pour le transport de quelques produits dangereux.

Pour dynamiser le processus, il vaut mieux confier le travail à un transporteur externe capable de vous fournir un bordereau de suivi de déchet. Ce type de transporteur dispose déjà des autorisations préfectorales nécessaires à la gestion de ce type de déchets très particuliers. Vous vous assurez ainsi que chaque catégorie de déchets arrive parfaitement à destination dans le centre de recyclage ou de stockage adéquat.

Améliorez la planification financière de la gestion des déchets de chantier

Idéalement, cela se fait en amont du démarrage de la construction. En effet, vous devez pouvoir répercuter l’incidence financière de cette obligation légale dans le prix global de vos travaux. C’est le lieu de se poser les bonnes questions. Quels outils de collecte employer ? Combien en faut-il ? Comment les étiqueter ? Comment évacuer les déchets ?

À la fin, vous devez pouvoir anticiper les coûts liés à chacune des activités suivantes :

  • installation des dispositifs de collecte
  • tri des déchets
  • transport vers les installations de stockage ou de recyclage
  • valorisation, stockage ou destruction des déchets

Pour chaque activité, vous devez estimer le coût associé à une réalisation en interne, mais aussi le coût associé à une réalisation par prestataire externe. Il faudra par la suite comparer ces deux coûts pour pouvoir choisir le mode de réalisation le plus profitable à l’entreprise. N’hésitez pas à utiliser l’un des nombreux logiciels d’étude de chantier disponibles aujourd’hui. Ils vous aideront à prendre en compte tous les paramètres nécessaires pour des estimations plus fiables.

Optimiser la gestion des déchets de chantier est une tâche relativement complexe nécessitant l’intervention de plusieurs acteurs à certaines étapes clés. En tant qu’entreprise de BTP, vous pouvez compter sur les services des prestataires externes spécialisés pour une démarche optimale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît