Un travail de rénovation n’est parfaitement mené que lorsqu’il se fait suivant un ordre précis. Une bonne planification permet de pallier les oublis et de surmonter les éventuelles difficultés. Cela dit, l’aide d’un ou de plusieurs professionnel(s) s’avère indispensable dans le pilotage dudit travail. Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble assez claire. Cet article présente en détail les différentes étapes d’un travail de rénovation.

1ère étape : l’étude du projet

Après avoir bénéficié d’un Audit BIM satisfaisant, souhaitez-vous donner un autre aspect à votre maison ? Commencez par étudier minutieusement votre projet de rénovation. Que ce soit pour des travaux de décoration ou pour des travaux plus importants comme l’entretien et l’aménagement, l’intervention d’un spécialiste est nécessaire.

Son rôle principal est de vous appuyer dans l’étude de votre projet et de vous proposer les méthodes les plus adaptées. Par exemple, l’établissement d’un devis chiffré aide dans la réalisation d’un budget provisionnel.

Une fois les bonnes questions posées aux bonnes personnes, vous pourrez vous-même conduire votre projet de rénovation. Toutefois, les projets de rénovation sont régis par certaines règles.

La circulaire du 3 février 2012 par exemple, traite des modalités de calcul de la surface du plancher d’une construction. Lorsque celle-ci va au-delà de 150 mètres carrés, le recours à un architecte est conseillé. Ce dernier vous aidera à effectuer les bons calculs afin de ne pas tomber dans les mailles de la justice.

2ème étape : la planification des démarches administratives

Tout travail de rénovation est subordonné à la réalisation préalable de certaines démarches administratives. Ainsi, plus la superficie à rénover est grande, plus les démarches à effectuer auprès de la mairie sont nombreuses.

Vous aurez entre autres à présenter un permis de construire, à déposer une déclaration de travaux dûment et savamment remplie, etc. Là encore, l’aide d’un spécialiste s’avère cruciale.

À ce niveau, son rôle sera de vous fournir les informations dont vous aurez besoin pour remplir convenablement les formulaires administratifs. En réalité, le bon remplissage de ces formulaires facilitera la validation des travaux par les autorités compétentes.

S’il s’agit d’un appartement, vous devriez, pour être dans les normes, revisiter les règles établies par le syndic en matière de copropriété. Celles-ci sont très rigoureuses sur le respect des heures de repos. Il faudra avertir les voisins des futures nuisances sonores.

3ème étape : la réalisation des gros œuvres

Les démarches préliminaires étant accomplies, place aux gros œuvres. Ils prennent en compte les travaux les plus importants de la rénovation. Il s’agit entre autres de la démolition, de l’installation de certains matériaux ou de la pose de certaines parties de la maison comme la charpente et la toiture.

Ils concernent également la construction de la fondation, la pose des parpaings et la disposition des briques qui serviront à élever les murs.

La démolition est une étape très importante quand le chantier à rénover est d’une certaine taille. Elle devra en effet être précédée de l’établissement d’un périmètre de sécurité. Le local devra aussi être assaini.

Cela se fait à travers la destruction des cloisons et l’élimination des potentiels obstacles à la réalisation du nouveau projet. Vu l’importance et la délicatesse de la chose et pour plus de sécurité, de rapidité et de réussite, les gros œuvres doivent être réalisés par des professionnels du domaine.

4ème étape : la réalisation des seconds œuvres

Il s’agit des différents travaux de finition. Les seconds œuvres comprennent aussi les travaux de plomberie, d’électricité, du revêtement des sols, et tous les travaux qui n’ont pas trait à la solidité et la stabilité de l’édifice.

Ces travaux sont le plus souvent réalisés par des particuliers. En revanche, les confier à des experts ne serait pas une mauvaise idée, d’autant plus qu’il s’agit des touches finales. La beauté et la sécurité de l’ouvrage en dépendent.

L’embellissement, la décoration, la peinture, les revêtements muraux, la pose des luminaires et des sanitaires, l’aménagement des salles de bain et de la cuisine sont à prendre au sérieux. Aussi, les réseaux électriques doivent être nécessairement revisités, et ce, par des mains de maître.

Après avoir pris connaissance de ces quatre étapes principales et les avoir parfaitement assimilées, vous pouvez maintenant débuter en toute assurance la rénovation de votre maison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît