Lors de la mise en vente ou location d’une maison, il est important de connaître l’état de ce bien. Pour cela, le diagnostic immobilier a été mis en place pour permettre à l’acheteur ou au locataire de savoir tous les antécédents ainsi que l’état actuel de l’appartement à vendre ou à louer. Tout au long de cet article, nous allons vous parler davantage des procédures à entamer pour réaliser un diagnostic immobilier complet et réussi.

Pourquoi faire un diagnostic immobilier ?

Vous pensez mettre votre maison sur le marché immobilier ? Dans ce cas, préparez-vous à compléter les papiers de votre bien avec les Dossiers concernant les diagnostics techniques ou DDT. Grâce à ce dossier, votre possession suit les règlements imposés par les agences. Vous n’avez également rien à craindre aux yeux de la loi. Étant donné qu’il s’agit d’un élément très précieux pour justifier que votre maison est dans des conditions parfaitement admissibles, ce document est d’une importance capitale. Il réunit, à lui seul, toutes les informations concernant la maison entière qui sont prescrites et validées par un professionnel. De cette manière, l’acheteur ou le locataire pourrait prendre la décision d’accepter ou de recaler votre offre en connaissance de cause. Pour réaliser un diagnostic immobilier, obtenez une remise immédiate en réservant votre rendez-vous en ligne.

demande devis diagnostics immobiliers

Qu’est-ce qu’il faut faire lors d’un diagnostic immobilier ?

Que ce soit pour vendre ou pour louer, le diagnostic doit apporter des informations impeccables pour qu’il soit valide envers l’État. En plus de cela, votre maison devrait respecter les normes pour que les acheteurs puissent bénéficier d’un bien en bon état.

Pour une vente

Pour ce premier type de diagnostic, il est beaucoup plus compliqué puisqu’il s’agit de transférer définitivement un bien, mais pas pour un bail uniquement. Donc, les démarches à suivre sont nombreuses, en commençant par la mesure de la superficie avec la loi Carrez. Cette dernière est l’une des alternatives pour déterminer l’étendue de votre maison de la terrasse jusqu’à la cave. Ensuite, l’un des éléments indispensables du diagnostic est sa performance en matière d’énergie, notamment l’isolation et le fonctionnement du chauffage intérieur. Pour l’amiante, un dossier technique dédié à cet effet sera fourni à la fin du diagnostic pour faire un bilan sur son état. À part cela, il existe encore d’autres paramètres à analyser comme le diagnostic plomb, les termites, le gaz, l’électricité et le diagnostic d’état des risques naturels. Le résultat de ces diagnostics va révéler si votre bien est conforme à toutes les normes requises.

Pour une location

Quant au diagnostic pour la location, vous devez également effectuer les mêmes diagnostics qu’auparavant, mais cela ne nécessite pas des détails approfondis. Cependant, le locataire a le droit de connaître le DPE de la maison à louer. Pour une construction plus âgée, il est indispensable de revoir les différentes installations anciennes.

À qui faire appel pour réaliser le diagnostic immobilier ?

Se déroulant tous les cinq ans, le diagnostic immobilier est un travail délicat nécessitant l’intervention d’un spécialiste dans ce domaine. Normalement, cet expert doit présenter des certificats confirmant qu’il est apte à réaliser ce genre de travail et justifiant qu’il est également un diagnostiqueur professionnel. Pour une meilleure garantie, une mise de 300 000 euros est attribuée au propriétaire au cas où le diagnostic réalisé présente des failles qui pourraient impacter la vente ou la location du bien immobilier.

Quel budget pour un diagnostic immobilier ?

Chaque diagnostiqueur a son propre tarif selon sa manière de fonctionner. Mais en général, le diagnostic coûte à peu près 450 jusqu’à 500 euros à raison d’une soixantaine de m2. En revanche, ne soyez pas tenté par les offres à bas prix puisque la qualité du diagnostic n’est pas forcément à la hauteur de vos attentes. Sachez que l’acheteur ou le locataire a le droit de poursuivre un propriétaire en justice au cas où certaines anomalies apparaissent. Si ces dernières ne figurent pas dans les dossiers du diagnostic, ce propriétaire en question va écoper surement d’une sévère amende. Bref, ne vous précipitez pas quand certains diagnostiqueurs vous proposent des offres alléchantes. Pensez plutôt à la qualité de leurs services.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît