Lorsqu’un sinistre survient dans votre habitation, il est nécessaire de réagir vite et bien. Si vous avez pensé à souscrire une assurance habitation, l’assureur fera partie des personnes importantes à avertir dans les plus brefs délais. Alors, de quels sinistres parle-t-on exactement et comment réagir en cas de sinistre ? On fait le point.

Qu’est-ce qu’un sinistre en matière d’assurance habitation ?

Dans le cadre d’un logement, un sinistre est un événement indésirable qui a des conséquences négatives sur votre habitation. Vous pouvez être à l’origine d’un sinistre (par exemple parce que votre baignoire fuit et que l’eau se propage dans l’appartement du voisin) ou être victime d’un sinistre (par exemple parce qu’un incendie s’est déclaré dans votre immeuble). Parmi les sinistres liés à l’assurance habitation, nous pouvons citer : les dégâts des eaux, les incendies, les cambriolages, ainsi que les sinistres liés aux événements climatiques (tempêtes, inondations).

Protéger les lieux et avertir les secours en cas de danger

La première des choses à faire lors d’un sinistre est de tenter de minimiser les dégâts. En cas de fuite d’eau par exemple, essayez de localiser la source et de la boucher pour limiter l’évacuation d’eau. Pensez également à prendre contact avec vos voisins ainsi qu’à avertir le syndic de copropriété si vous habitez un appartement. En cas d’incendie, l’urgence est de mise et vous devrez bien entendu avertir les pompiers dans les délais les plus brefs. Attention, ne prenez pas de risques inutiles en cas de feu. Si vous soupçonnez que l’incendie soit de source criminelle, contactez les autorités de police immédiatement. Si vous êtes locataire, vous devez absolument déclarer l’événement à votre propriétaire au plus tôt.

Lire aussi :   Comment rédiger une lettre de résiliation d'assurance emprunteur pour un remboursement anticipé ?

Comment déclarer un sinistre à son assureur ?

Dès lors qu’un sinistre se produit, vous avez l’obligation de le déclarer à votre assureur dans un certain délai. Pour contacter votre assureur, vous avez différentes options : le site Internet ou le téléphone. Certains assureurs proposent également la déclaration via courrier, mais compte tenu des délais à respecter, ce n’est pas la méthode la plus adaptée. Par ailleurs, des preuves (photos, vidéos) devant être jointes pour faciliter la prise en charge de votre demande, il est finalement plus pratique de faire sa déclaration via le site Internet de l’assureur. Si vous avez souscrit un contrat d’assurance habitation chez la Macif, vous disposez de 5 jours ouvrés pour déclarer les différents sinistres, mais de deux jours pour la déclaration d’un vol. Vous devrez penser à déclarer à l’assureur la nature du sinistre, le lieu et l’heure du sinistre, les circonstances du sinistre ainsi que ses conséquences sur votre logement.


Vous l’aurez compris, en cas de sinistre, il est important de limiter les dégâts mais également d’avertir les bons interlocuteurs dans les plus brefs délais. Nous vous invitons à recenser les sinistres pris en charge par votre assureur afin de ne pas être pris au dépourvu le moment venu. Dans le doute, passez un coup de téléphone à votre assureur afin de vérifier avec lui les sinistres pris en charge par votre contrat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît