Les assurances de prêt immobilier sont des polices qui interviennent en cas d’imprévus. L’entreprise s’engage à rembourser le prêt obtenu pour acheter un bien immobilier. L’assurance protège à la fois le prêteur et l’emprunteur dans le remboursement du montant financé.

Ce sont des garanties qui ne sont pas toujours obligatoires à souscrire. La législation en la matière précise qu’aucun établissement de crédit ne peut lier le décaissement du prêt à la souscription d’une assurance.

Les assurances alternatives sont proposées par des intermédiaires ou des consultants extérieurs à la banque, qui font partie de compagnies d’assurance ou de courtiers en assurance.

La prime d’assurance de prêt immobilier : que faut-il savoir ?

En ce qui concerne les modalités de paiement de la prime d’assurance prêt immobilier, elle peut s’effectuer soit en une seule solution, avant le début du plan de remboursement de la somme du prêt, soit fractionnée au sein de chacune des mensualités du prêt.

Le coût de l’assurance prêt immobilier est en moyenne de l’ordre de 5% du montant total du crédit décaissé, avec des pics pouvant même dépasser 12%.

À cet égard, le règlement juridique a pour mission de contrôler les taux appliqués par les compagnies d’assurance, les empêchant ainsi d’atteindre des pourcentages particulièrement élevés.

En cas de remboursement anticipé du prêt, la compagnie d’assurance restituera la partie non utilisée de la prime, comme l’exige le règlement.

Quel est l’intérêt derrière le remboursement de l’assurance emprunteur ?

Les assurés qui souscrivent une police d’assurance pour un crédit immobilier, doivent s’affranchir d’un quota chaque mois. Il s’agit d’une prime construite sur la base de l’âge, de la situation personnelle et de l’état de santé de l’assuré.

Généralement, cette dernière avoisine un taux de crédit qui est compris entre 0,20 % et 1 %.

Toutefois, la nouvelle loi demande désormais à toutes les banques et assurances emprunteurs de rembourser une partie des bénéfices à leurs clients, dès lors que les risques dont l’assureur était garantis et protégés ne sont pas apparus.

Comment se faire rembourser son assurance emprunteur ?

On entend souvent parler des remboursements d’assurance emprunteur, mais on ne sait pas de quoi il s’agit vraiment !

Pour mieux comprendre, il faut savoir que tous les emprunteurs souscripteurs à une assurance de prêt immobilier peuvent prendre un rendez-vous avec leur assureur ou chez l’établissement bancaire en question.

Ceci est dans le but de revendiquer une part de surprimes désaffectées pour le remboursement d’une mensualité d’emprunt.

Une fois le remboursement de leur prêt achevé, ils auront pour deux années comme un délai où ils doivent accomplir cette requête à travers une lettre de réclamation.

Quelle somme vous revient ?

La façon de calculer ce paiement reste plutôt floue. Toutefois, les prix qui ont été calculés par l’UFC Que Choisir se révèlent plus ou moins indicatifs.

Désormais, avec ce calcul, vous pouvez gagner jusqu’à 1669 euros par emprunt :

  • pour 100 000 euros ;
  • présenté sur une durée de 20 ans ;
  • en tenant compte d’un taux d’intérêt de 5% ;
  • avec des contributions équivalentes à 0,40% du prix du crédit.

Selon des calculs plus distincts, on estime que pour un prêt immobilier d’une valeur de 200 000 euros sur 20 ans, l’assureur pourra toucher près de 3000 euros pour son remboursement.

Est-il possible de faire le calcul tout seul ?

Malheureusement la réponse est non ! Pour ce faire, vous devez auparavant saisir une association ou un organisme tel que «UFC Que Choisir » qui vous fera une simulation.

L’organisme choisit, atteindra les documents comptables de votre assureur ou de votre banque dévoilant ainsi leurs avantages et calculera votre dette.

Après avoir obtenu une réponse de l’organisme touché et avoir connu le prix du remboursement auquel vous pouvez revendiquer, il ne vous reste qu’à prendre contact avec votre compagnie d’assurance.

Cette opération se fait en envoyant une lettre recommandée portée à l’attention de son directeur général et de la sorte, attendre le remboursement d’une portion de cette assurance emprunteur.

Par qui le remboursement de l’assurance emprunteur est-il demandé ?

En France, plus de 10 millions de personnes demandent un remboursement de prêt. Ils se présentent sous deux modalités :

  • l’assurance de prêt immobilier : tous les souscripteurs d’une police de prêt immobilier contractée entre 1996 et 2005 sont considérés par les remboursements de l’assurance emprunteur en cas de non survenus de risque ;
  • l’assurance de crédit à la consommation : ceci concerne tous les propriétaires d’un crédit à la consommation souscrit entre 1997 et 2007. Dans ce cas, les souscripteurs peuvent bénéficier des remboursements de l’assurance emprunteur.

Vous savez à présent comment calculer le remboursement d’une assurance emprunteur ; n’hésitez pas à comparer en ligne les devis emprunteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît