La réalisation des projets de construction ou d’aménagement nécessite beaucoup de ressources. Ainsi, par manque de moyens, certains de ces projets peuvent ne jamais se concrétiser. Vous projetez d’aménager, de rénover ou de construire votre maison, mais vous êtes à court de fonds à investir ? Voici une solution toute trouvée : le crédit à la consommation.

Quelles sont les différentes sortes de crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation, encore appelé crédit conso, existe sous diverses formes. On peut notamment évoquer le prêt immobilier et le prêt travaux. Il existe trois types de crédit pour des projets de travaux. Ce sont le prêt personnel affecté, le crédit affecté et le crédit renouvelable. Aujourd’hui, beaucoup d’acteurs du secteur des finances proposent des offres de crédit à la consommation, qui vous garantissent un accès facile et sécurisé aux ressources nécessaires pour vos travaux. En dehors des banques, il y a également des organismes particuliers qui se spécialisent dans l’octroi de crédit.

Parmi les formules de prêt travaux qui existent, le prêt personnel se distingue par le fait qu’il ne vous contraint pas à exposer ou préciser les travaux que vous réaliserez. Vous n’avez donc pas de devis professionnel à insérer dans votre dossier de demande de prêt. Ainsi, cette formule vous permet d’effectuer des petits travaux de rénovation à votre gré. Le montant de ce crédit est généralement compris entre 200 euros et 75 000 euros, à verser en une seule fois par la banque ou l’organisme de crédit. Le remboursement de ce prêt peut s’étendre sur 5 ou 10 ans.

La formule de crédit affecté donne un peu moins de liberté d’action. Ici, la somme empruntée est destinée exclusivement aux dépenses prévues dans le contrat de crédit. L’opération de prêt est considérée par la loi comme une opération commerciale unique. Vous devez donc présenter des documents explicitant les dépenses effectuées ou à effectuer dans le cadre des travaux.

Le crédit conso renouvelable, quant à lui, vous permet d’avoir à disposition permanente une somme fixe destinée à tous les types de travaux. L’option de renouvellement est activée une fois que le prêt précédant est remboursé. Cependant, à chaque renouvellement, vous devrez vous renseigner auprès de l’établissement prêteur sur les modifications apportées aux conditions de remboursement. Vous pourrez alors mettre un terme au contrat si les nouvelles modalités ne vous conviennent pas.

Voici une courte vidéo récapitulative des différents types de crédits à la consommation proposés par les banques :

Astuces pour choisir le prêt adéquat pour vous

Trois principaux critères vous permettront de bien choisir le prêt le plus adapté à votre situation.

Les modalités de remboursement

Les trois types de crédit à la consommation peuvent être réglés par remboursement anticipé. Cette modalité est prévue par la loi. Les banques et/ou organismes de crédit sont donc tenus de vous en informer. Le remboursement anticipé vous permet notamment de bénéficier de frais bancaires réduits. C’est sans conteste le meilleur mode de remboursement.

Le taux d’intérêt appliqué au remboursement

Ce taux est pris en compte en fonction des indemnités à payer. Il oscille en moyenne entre 0,5 et 1% de la somme empruntée par mois. Un tel taux est appliqué si le remboursement est fait l’année de l’emprunt même. Au-delà, des échéances de remboursement seront prévues sur plusieurs années, pour un taux final correspondant au taux de base multiplié par 12, puis par le nombre d’années.

Votre capacité de remboursement

Ce critère est relatif aux possibilités que vous avez de rembourser le montant que vous a prêté l’organisme de crédit. Votre capacité de remboursement est évaluée à l’aide de données telles que vos revenus mensuels, votre contrat de travail, vos prêts en cours, etc. Si vous souhaitez avoir vous-même une idée de votre capacité de remboursement, vous pourrez passer par un calculateur d’endettement en ligne ou faire appel à un courtier. Dans tous les cas, de façon générale, le montant total des remboursements ne doit pas excéder 30% de vos revenus mensuels.

Le crédit à la consommation : des inconvénients ?

Le principal inconvénient à relever est le surendettement. Il ne faut pas oublier que la somme mise à votre disposition reste ce qu’elle est, c’est-à-dire une dette qui doit être payée, avec des intérêts. Au bout du compte, pour un montant X obtenu et effectivement dépensé, vous retournez donc toujours un montant supérieur à X. L’autre inconvénient se trouve en le pourcentage élevé que prélèvent certains établissements. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il convient de bien s’informer et de comparer les offres de crédit à la consommation avant de vous engager. Mais dans tous les cas, puisqu’il s’agit de la mise à disposition immédiate d’une certaine somme qui vous permettra de réaliser d’importants travaux, cela vaut assurément le coup.

Retrouvez toutes les informations légales sur le site du gouvernement : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N96

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît