L’investissement de nos jours devient une alternative à l’épargne, une manière de mettre à l’abri ses avoirs financiers. Cependant, il est important de déterminer au préalable le bien immobilier dans lequel investir sans complexité. Outre les buts d’un investissement sûr, quels sont les critères d’un bien immobilier à prendre en compte ? Suivez-nous dans cet article pour plus d’information.

L’immobilier d’entreprise : un bien immobilier fiable

L’immobilier d’entreprise n’est pas le premier choix de personnes qui veulent investir dans l’immobilier, mais il n’en demeure pas moins sûr. Investir dans un bien immobilier d’entreprise revient à investir pour la plupart dans les bureaux, dans les locaux de magasins, etc. La part du marché de cet investissement représente plus de trois quarts des bureaux tertiaires. En réalité, ces derniers engendrent moins de frais en matière de gestion, et celle-ci n’agit pas sur le taux de revenu. Moins de frais de gestion et plus de revenus stables donnent une rentabilité certaine.

Dans cette option, les biens immobiliers d’entreprises sont légaux, car les taux de vacances oscillent entre 3 et 4 % du loyer d’une habitation. De plus, le rendement en région parisienne est de 4,5 à 8 % et met ainsi l’immobilier d’entreprise à un rang de choix. Il faut toutefois noter que le rendement varie d’une région à une autre et tient surtout compte du besoin et de la disponibilité.

Investir dans un bien immobilier locatif

Cette option d’investissement reste très prisée des foyers. Elle comporte peu de risques et est pour beaucoup moins compliquée à comprendre. Investir dans un local consiste en l’achat d’un appartement ou une maison grâce aux loyers perçus. Ces loyers servent à rembourser le prêt effectué pour construire la maison ou le local. Ainsi, versés mensuellement, ils sont remis pour respecter les échéances conclues lors du contrat du prêt.

Sur l’immobilier locatif, la loi Pinel rend cette option attractive en déduisant de ses impôts jusqu’à 12 % du montant du coût sur une période de 12 ans. Mais la phase restrictive de la loi consiste à fixer elle-même le plafond des mensurations et la mise en location. Mais si vous voulez passer par une société avant d’investir, cela aussi est possible et est même recommandé.

Investir dans un bien immobilier par le biais d’une société

Investir par le biais d’une agence est beaucoup plus rassurant que de passer par un particulier ou d’y aller sur sa propre initiative. Comme entreprise qui sert aux investissements, nous avons en bonne place la Société Civile de Placement immobilier. Lorsqu’on prend par le biais de la SCPI pour investir, on le fait par « pierre papier ». Cela signifie que l’investissement se fait par des parts d’un lot immobilier managé par une société donnée. Ainsi, vous ne possédez qu’une part d’un bien et non un appartement entier ou un bureau par exemple.

De la même manière que vous avez des parts, ces dernières génèrent plus de revenus si vous en possédez plus. Le rendement moyen par an de l’investissement en SCPI représente un taux de près de 5 % comme plafond. C’est l’initiative de la législation pour promouvoir l’investissement en Société Civile de Placement immobilier. Aussi, vous pourrez également investir sur le marché international, car il constitue une place d’investissement en bien immobilier de façon prometteuse et durable.

Investir dans un bien immobilier à l’étranger et dans de nouvelles devises

Les investissements internationaux, certes, n’ont pas les mêmes avantages fiscaux que ceux du pays et peuvent dans certains cas accentuer la peur de l’inconnu. Mais une étude a prouvé que plus de 25 000 Français entre 2013 et 2016 ont investi au Portugal, dans les parages de Lisbonne. En effet, ce lieu offre des prix attractifs et une option favorable à l’investissement locatif en exonérant pour 10 ans les impôts.

Mais il existe comme bien immobilier des biens nouveaux à l’usage commun comme les places de parking, les garages ou encore les box de rangements. Toutefois, cela permet par la même tranche de tirer des bénéfices et de supprimer les frais d’aménagements et autres. Cette option se révèle alors très bénéfique et retient l’attention de la plupart des investisseurs immobiliers.

Choisir le type d’investissement en matière immobilière est assez délicat. Cependant, il faut réellement tenir compte des tenants et des aboutissants, comme les options, la législation et les nouveaux biens immobiliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît