Qui dit maison familiale dit lieu de vie pour toute la famille. Il est donc primordial que chaque membre de votre famille y trouve sa place, afin de bien se sentir. En conséquence, la maison idéale doit comporter des pièces communes, pour le « vivre ensemble », mais également des zones privées, pour permettre à chacun d’avoir de l’intimité. Faisons le point sur les maisons individuelles familiales.

Le nombre de chambres : un élément primordial

La question qui se pose souvent, quand on parle de maison familiale, est la suivante : combien faut-il de chambres ? Certains parents estiment qu’il est préférable que chaque enfant ait sa propre chambre. En revanche, d’autres pensent qu’il vaut mieux qu’ils partagent la même chambre. De plus, le nombre de chambres dépend d’autres facteurs. Par exemple, le fait que la maison en question constitue un simple projet immobilier ou une résidence définitive joue un rôle important. Pour en savoir plus sur la maison familiale, vous pouvez vous rendre sur le site Kazimo.fr ou vous rapprocher, par exemple, d’une agence immobilière.

Si vous choisissez une maison uniquement par rapport à votre profession, vous vous en déferiez probablement à la fin de votre contrat. Il est ainsi important de définir si votre famille compte s’établir définitivement dans la maison familiale ou si vous comptez y résider temporairement. Vous serez ainsi plus enclins à faire des concessions pour un logement provisoire. Vous limiterez probablement le nombre de pièces, ce qui poussera les membres de votre famille à faire chambre commune.

maisons individuelles

L’emplacement du terrain : un détail important à prendre en compte

L’emplacement du terrain n’est pas toujours évident, en particulier s’il n’est pas situé en bord de route. Pourtant, il s’agit d’un élément capital. Connaître l’emplacement exact du terrain vous permet de déterminer si votre maison se situe à proximité des commodités (transports en commun, écoles, commerces, etc.). Pour vous aider à vous y retrouver, vous pouvez vous référer au plan de situation. Cela vous permettra de situer le terrain avec précision et de savoir s’il existe des servitudes qui le grèvent. Notez que ce plan vous indiquera également les règles d’urbanisme qui s’appliquent à votre terrain.

Sachez que la superficie du terrain a également son importance. La superficie idéale pour une maison familiale dépend de la surface au sol de la maison et de nombreux facteurs. Par exemple, le fait que vous choisissiez une maison de plain-pied ou à étage y joue un rôle déterminant. Il en est de même de vos envies de disposer ou non d’un grand jardin. Si vous souhaitez vivre dans une zone fortement urbanisée, sachez que vous pouvez facilement trouver des parcelles de terrain d’environ 300 m². Une telle superficie vous permettra de bâtir une maison à étages. Toutefois, il n’y aura pas suffisamment d’espace pour un jardin.

Si vous possédez déjà un terrain, sachez qu’un conseiller professionnel pourra vous aider à définir le plan de maison le plus adapté pour votre parcelle, en tenant compte de vos besoins. En revanche, si vous recherchez un terrain, le conseiller peut vous aider à trouver un terrain constructible adapté à vos envies et à votre budget. Il est ainsi plus judicieux de faire appel à professionnel pour vous aider.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît