Aujourd’hui, les banques offrent la possibilité aux ménages de contracter un crédit immobilier pour la mise en œuvre de leur projet immobilier. Cependant, l’obtention de ce prêt est soumise à certaines conditions spécifiques. Parmi celles-ci, l’apport personnel immobilier tient une grande place. D’une grande valeur, cet apport est un bon coup de pouce qui permettra d’accélérer les négociations avec votre banque. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’apport immobilier.

Apport immobilier : Présentation

L’apport immobilier est défini comme une somme d’argent que l’emprunteur a la capacité d’avancer afin de profiter d’un crédit immobilier. L’apport immobilier est réclamé par les établissements bancaires afin de couvrir les frais de garantie et les frais de notaire qui sont obligatoires. Ces frais ne sont pas inclus dans le montant du prêt immobilier. Ainsi, en raison de son importance, il est nécessaire de ne pas le négliger. L’apport personnel immobilier permet à l’établissement bancaire de juger de votre capacité à épargner afin de rembourser votre crédit. Il est également un critère non négligeable pour permettre à la banque de juger de votre aptitude à bien gérer votre argent.

Apport immobilier : Quels sont ses avantages ?

Fournir un apport immobilier présente une panoplie d’avantages. Il est un excellent outil de négociation qui vous permettra d’obtenir plusieurs privilèges auprès de votre banque. En effet, si votre apport est important, vous aurez la possibilité de négocier pour bénéficier d’un meilleur taux de crédit. En outre, plus votre apport personnel est élevé, plus vous êtes éligible pour une hausse de votre taux d’endettement. Ainsi, vous aurez la possibilité d’emprunter beaucoup plus pour la réalisation de votre projet immobilier. Par ailleurs, il permettra de vous classer comme un emprunteur non risqué, ce qui vous aidera à contracter d’autres prêts immobiliers plus rapidement.

Un bon apport immobilier : c’est quoi ?

Pour un apport personnel, les banques n’exigent pas un montant minimal à déposer. En règle générale, l’apport doit être au minimum de 10 % du montant total que vous souhaitez emprunter. Ainsi, si vous désirez par exemple acquérir un bien immobilier de 300000 euros, vous devrez préparer au minimum un apport personnel de 30000 euros. Cependant, pour profiter de conditions avantageuses, il est parfois conseillé de fournir un apport immobilier d’environ 20 %, 30%, ou de 40%. Comme mentionné plus haut, plus votre apport est élevé, plus vous bénéficierez d’avantages importants.

Apport immobilier : d’où peut-il provenir ?

Pour constituer votre apport immobilier, vous pouvez puiser de vos économies personnelles, d’une donation, d’une succession, d’une participation salariale ou de la vente d’un bien personnel. Votre apport personnel peut également provenir de votre livret d’épargne A ou du livret jeune. De plus, pour la constitution de votre apport, vous pouvez recourir au prêt relais ou à des prêts aidés comme le prêt à taux zéro (PTZ), le Prêt Action Logement, le prêt épargne logement (PEL) ou encore des prêts régionaux.

Apport immobilier : Est-il obligatoire ?

Jusqu’à ce jour, aucune loi ne stipule l’obligation de présenter un apport immobilier afin d’obtenir un prêt immobilier. Ainsi, vous pouvez bel et bien bénéficier d’un crédit immobilier à 100 %. Cependant, le processus sera un peu plus long et complexe. L’établissement bancaire imputera au montant total de l’emprunt les frais de notaire et ceux de garantie. Ces frais peuvent faire environ de 10% du montant du crédit. Ainsi, au lieu d’emprunter à hauteur du bien, vous vous verrez imputer 10% supplémentaires, ce qui ramène l’emprunt à 110 %. Les experts nomment cette méthode le financement immobilier à 110%. De plus, en raison des risques prises par la banque, les taux d’intérêt seront plus élevés et les conditions de financement seront beaucoup moins avantageuses. Par ailleurs, l’emprunteur ne sera pas dans une bonne posture pour négocier les différentes exigences de la banque.

Qui peut avoir droit à un prêt immobilier sans apport ?

Il est important de préciser que l’emprunt sans apport personnel est principalement réservé à trois profils spécifiques à savoir :

  • les personnes disposant d’une épargne importante, mais qui ne veulent pas l’utiliser comme apport immobilier,
  • les jeunes qui souhaitent acquérir un bien immobilier pour leur première fois, mais qui ne disposent d’aucun apport,
  • les investisseurs locatifs c’est-à-dire les personnes qui souhaitent acquérir un bien immobilier et le mettre en location.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît