À l'instar de toute location d'immeuble, la location de logement pour un étudiant doit reposer sur l'analyse de certains paramètres, quelle soit l'option choisie. Entre le type de location, le contrat de location ou les états des lieux, l'étude des différents facteurs doit prendre en compte non seulement vos besoins, mais aussi votre budget. Pour cela, cet article vous donne les points essentiels à vérifier avant de louer un logement en tant qu’étudiant.

Le type de location

En fonction du pouvoir d’achat et du besoin de chaque étudiant, plusieurs types de location sont proposés. Entre une résidence universitaire, une cité universitaire ou un foyer d’étudiants, plusieurs options s'offrent à vous. En général, les résidences universitaires sont priorisées, car elles sont plus proches des FAC même si elles sont souvent petites et anciennes. Les foyers quant à eux sont non seulement multiples, mais restent très souvent stricts et rigoureux sur règlement intérieur. En revanche, vous avez aussi la possibilité d’opter pour une location meublée avec un bail d’une durée de 9 mois ou une location d’une durée de 3 ans. De plus, la location meublée est plus appropriée pour un bail de courte durée. Par contre, pour une longue durée, privilégiez le bail mobilité avec une possibilité de renouveler. Cependant, sachez que si vous optez pour une location d’un bail de 9 mois, le propriétaire ne pourra pas mettre fin au contrat avant la date prévue. Il est alors important de vérifier et d’analyser chaque condition avant de signer le bail.

Contrat de location

Pour tout type de location, il est important de vérifier le contrat de location et d’analyser chaque paramètre proposé. À cet effet, vous devez veiller à ce que votre contrat de location comporte ces différents paramètres à savoir :

  • le domicile du propriétaire, ainsi que son nom et le nom des locataires,
  • la durée du bail et la date de prise des effets,
  • les équipements du logement ainsi que sa description,
  • la nature des travaux effectués et leur montant global,
  • le mode de règlement du loyer ainsi que son montant,
  • le montant global de la garantie,
  • le dernier montant payé par le dernier locataire.

En dehors de tous ces points, le contrat doit également comporter la mention bail d’habitation.

L’état des lieux

Pendant la visite, il est important de procéder à la vérification de chaque équipement et matériel. Vous devez être vigilant et attentif. De ce fait, n’hésitez pas à procéder à l’ouverture et à la fermeture des portes et fenêtres afin de s’assurer de leur bon fonctionnement. De même, vérifiez l’isolation, l’état du sol, des murs, des prises électriques et des appareils électriques. Vous devez aussi noter les éventuelles tâches et salissures constatées dans l’état des lieux d’entrées. Si vous omettez de mentionner un défaut quelconque constaté, vous pouvez le faire dans un délai de 10 jours. Vous pouvez aussi faire appel à une agence immobilière pour plus de vérification et de précision. Sachez que les honoraires de ces agences ne prennent en compte que la composition du dossier, la visite du logement, l’état des lieux et la rédaction du bail.

L’accès aux transports en commun et à la connexion internet

Si vous ne possédez pas un moyen de transport alors, passez à la vérification des commodités et des transports en commun existant dans la zone. Vous devez connaître leur emplacement ainsi que l’emplacement de quelques pharmacies ou commerces. De plus, étant étudiant, vous aurez sûrement besoin d’une connexion internet qui est souvent variable d’une zone à une autre. Pour cela, analysez l’accès à internet dans cette zone ou renseignez-vous chez votre fournisseur quant au débit.

À présent, vous pouvez maintenant louer un appartement en toute quiétude en prenant en compte de ces différents points.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît